Préparation au Grand Oral : un coach pour votre lycéen !

Préparation au Grand Oral : un coach pour votre lycéen !

préparation grand oral

A l’approche du Grand Oral, l’anxiété monte pour les lycéens. L’isolement lié au confinement et l’éloignement physique des bancs du lycée ajoutent encore du stress à cette période déjà anxiogène. Tout cela n’est absolument pas propice à la préparation d’un oral aux enjeux décisifs.

Afin de les aider à préparer au mieux le Grand Oral auquel ils vont être confrontés dans quelques semaines, je leur propose un coaching adapté. Ces méthodes qui font leurs preuves en entreprise les accompagneront ensuite tout au long de leur vie.

Carrizal Gagnez en assurance pour le Grand Oral

A court terme, l’enjeu est de décrocher le précieux sésame : le BAC ! Pour ce faire, les lycéens doivent passer le Grand Oral. Cette épreuve redoutée a pour objectif d’évaluer l’aisance de l’élève à étayer et à défendre une idée en public. Avec très peu d’heures de cours en présentiel à leur actif, les lycéens n’ont quasiment pas pu s’exercer à soutenir et à argumenter un propos face à un jury. Cette lacune peut être comblée en quelques heures seulement grâce au coaching. A la clé : aisance et assurance pour votre futur étudiant !

http://minasdesierramorena.es/?morw=citas-gratis-en-mar-del-plata&5f0=db Réussir le grand Oral avec un coach

Pour réussir le Grand Oral, j’accompagne les lycéens en m’appuyant sur des outils habituellement réservés au monde de l’entreprise. Mon approche a pour objectif de :

  • Timbiras mettre en exergue ses talents : à partir d’une liste d’adjectifs positifs uniquement, le lycéen fera son « auto-évaluation » de compétences. Il prendra conscience de ses savoir-faire et de ses atouts. De quoi doper sa confiance en lui !
  • http://auberge-tante-ursule.com/?laymavaykyli=site-de-rencontre-elite&5ea=12 se projeter sur ses rêves : il est important de se déconnecter de son environnement et de l’enjeu à court terme. Réussir le Grand Oral, ok, mais pour quelles raisons ? C’est l’intention de cette partie de l’accompagnement. En m’appuyant sur l’outil « La montagne des rêves » ou encore sur un jeu basé sur « si j’étais », j’amène le jeune à se projeter à court, moyen et long terme sur ses objectifs et ses rêves. Prendre conscience de ce qu’il souhaite et des moyens pour y parvenir permettent de trouver une motivation profonde et de faire le premier pas vers une mise en action concrète.
  • se mettre en situation : il n’y a pas de bonne préparation sans pratique. Je mets le lycéen en situation concrète. L’objectif est de répéter le Grand Oral, d’analyser les points forts et les axes d’amélioration. Inconsciemment, le cerveau se prépare à vivre la situation future. L’angoisse sera ainsi minorée le jour J.

A l’issue du coaching, terminés le stress, la timidité, l’angoisse, la boule au ventre. Sûr de lui, votre futur étudiant abordera cette épreuve avec sérénité et sera à l’aise dans ses baskets.